Quel SGBD Choisir pour le Cloud

Dans ce billet je ne pourrais répondre à cette question fondamentale, quel SGBD choisir pour le Cloud,  de manière précise.

Plusieurs saveurs de bases de données sont présentes sur le marché et chacune offre ses avantages et inconvénients.
Oracle :Offre l’avantage d’être présent dans les grandes entreprises et est bien connu des développeurs. C’est une base de données qui offre une solidité, rapidité et efficience avec une multitude d’options qui ne sont pas souvent en soldes. Il peut être configuré en mode grappe (Cluster) pour pemettre le provisionnement de plusieurs noeuds et permettre d’accroitre les performances. Il a le défaut d’être assez couteux pour débuter un projet avec des moyens limités. Oracle a par contre, une solution “Database Cloud Service” permettant d’avoir accès à une base de données sans les coûts de licences et d’infrastructure. Cette dernière solution permet de développer avec les connaissances que les développeurs de l’entreprise possèdent déjà; soit avec SQL et PL/SQL. Les coûts de cette offre n’apparaissent pas, comme pour tous les produits Oracle sur leur site. Il faut s’enregistrer ou communiquer avec le services des ventes pour connaitre les prix.
PostgreSql : Nativement PostgreSQL ne supporte pas l’infrastructure Cloud pour le provisonnement d’instances à la demande (Élasticité). Deux compagnies (Vmware et EnterpriseDB) on modifiées le code pour offrir cette fonctionnalité. PostgreSql est reconnu pour être une base de données solides, rapide et sécuritaires pour de données sensibles. C’est une bases de données relationnelle et objet. Cette base de données est Open Source et gratuite dans sa version originale mais est offerte à différents prix et également gratuite selon VMWare ou EnterpriseDB.et la version désirée.Si vous planifié de faire une application de gestion avec des données sensibles, cette bases de données est toute indiquée pour cela. Des versions hébergés sont également offertes chez différents fournisseurs de services Cloud dont Amazon et HP.
Mysql : Actuellement. c’est la base de données la plus utilisée dans les solutions web et cloud actuelles. Sa force est de permettre de connecter différents moteurs de bases de données dont MyIsam et Innodb. Il peut facilement être mis en grappe (cluster) pour la haute disponibilité et l’élasticité. Mysql s’améliore avec le temps et les fonctionnalités s’ajoutent. C’est une base de données fiable mais plus lente pour les accès en lecture/écriture avec InnoDB que PostgresSql. Presque tous les hébergeurs offre cette base de données dans leurs solutions de bases de données. La sécurité est bonne et efficace. Cette base de données est excellente pour les applications n’ayant pas une structure de bases de données trop complexes car les performances risques d’êtres affectées.
Sql Server : Avant la version 2012, Sql server ne permettait pas de faire de provisionnement de bases de données à la demande comme pour les autres produits. Ne voulant pas perdre cette opportunité, Sql Server est maintenant orienté Cloud et Intelligence d’affaire. Dans les bases de données propriétaires, Sql Server a repris du marché par rapport à Oracle. De version en versions les fonctionnalités intéressantes s’ajoutent continuellement. C’est une base de données solide, rapide et efficientes. Si le développement est effectué avec le point net, c’est la base de données à privilégier mais pas gratuite à moins de prendre la version ‘express’.
Hadoop : Framework de distribution de données massives en grappes (Cluster) de serveurs et c’est un projet Open-Source dirigé par Apache. . Ce Framework est utilisé par nombres de bases de données comme Cassandra et Hbase. Ces bases de données, dites également bases de données NOSQL, permettent de gérer plus facilement les données non structurés commes les données provenants de réseaux sociaux ou pour productions de rapports dans un mode intelligence d’affaire. N’étant pas des bases de données relationnelles, ces bases de données peuvent être utilisées pour différents besoins contenant une quantité énormes de données. Ce genre de bases de données font un excellent entrepôt de données pour la production des tableaux de bords de gestions. Les bases de données sous Hadoop sont généralement gratuites.Ce type de de bases de données peut parfaitement complétée une base de données transactionnelle pour produire toute sortes de rapports qui sont gourmands en ressources, ce qui permet de diminuer la surcharge des bases de données transactionnelles.
MongoDB : MongoDB est également une base de données NoSQL orienté documents. Tout comme Hadoop, cette base de données est parfaite pour la production de rapport. Il peut également gérer une quantité énorme de données car il est distribué également sur plusieurs serveurs.
Il existe un panoplie d’autres bases de données, relationnelles ou non mais les plus connues ont été énumérés. Selon le type d’application qui sera développé, l’utilisation d’une ou deux types de bases de données pourra être utilisé..